Chronique: Projet ARTHEMIS, par Agneta Gerson

Résumé:

Au-dessus de la Laponie , deux satellites se percutent.
Les services secrets américains et suédois tentent d’étouffer l’affaire, mais Manuel, ingénieur le jour et hacker la nuit, met à jour un complot international.
Son amie Charleen, travaillant à la NASA, est alors embarquée malgré elle dans une enquête dont elle ne sortira pas indemne.

Lors d’une traque infernale vers les confins les plus sombres du DARKNET et du terrorisme informatique, elle découvrira un autre monde, parallèle au notre, où les hackers font la loi. Elle pourra compter sur un journaliste suédois dans sa course contre la montre pour arrêter le « projet ARTHEMIS ». Y arriveront-ils à temps ?

Dans la lignée des romans de Dan Brown, ce roman à suspense, mené tambour battant et mêlant aventures, technologie et amour, nous fait voyager du Chili à la Suède, en passant par le Maryland, siège de la NASA et de la NSA.

Ingénieur en informatique et spécialisée dans le domaine spatial, Agneta Gerson signe ici un thriller autour d’un fait réel : la collision entre les satellites Iridium-33 et Kosmos-2251.

Mon avis:

Mon avis sur ce roman est assez mitigé. Commençons par le positif, car il y en a tout de même beaucoup!

L’histoire en elle-même est très intéressante. Très bien documentée, on sent que l’autrice est une scientifique, et c’est très agréable!

Le style général est agréable à lire, à part un petit regret que je développe plus loin dans cette chronique, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’intrigue. Beaucoup d’action, de suspense, un bon dosage entre l’enquête, le côté scientifique, l’amitié… L’alternance entre différents points de vue est également quelque chose que j’ai aimé.

Enfin, j’ai trouvé très bien le personnage de Charleen, une femme forte et indépendante, pleine de ressources et de talents, sans pour autant sombrer dans les clichés.

Pour le moins bon: j’ai été un peu gênée par le développement des personnages, notamment sur le plan amoureux. La rencontre téléphonique surtout, m’a parut assez peu crédible. Ce qui est bien dommage, car il y avait je pense moyen de développer ce début de relation en prenant un peu plus de temps pour que ça devienne vraiment sympa.

Autre petit regret: je m’attendais à quelqu’un chose d’un peu plus fracassant pour la fin. La montée en puissance est très efficace, et la fin retombe un peu trop vite à mon gout.

Une note pour ce livre?

7/10

Pour vous le procurer, vous pouvez vous rendre…

Sur Amazon

Un grand merci à l’autrice pour m’avoir permis de lire et de chroniquer ce livre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s